27/07/2009

La vallée du Vénéon


Afficher Vallée du Vénéon sur une carte plus grande

Située non loin de Bourg d'Oisans, la vallée du Vénéon est taillée dans le massif des Ecrins et est dominée par des sommets de plus de 1500 mètres. De Bourg d'Oisans, il faut quitter la N 91 aux Clapiers pour suivre la D 530 jusqu'à La Bérarde, point terminal de la vallée. Le parcours est de 27 km depuis la N 91 jusqu'à La Bérarde avec des pentes maximales de 10% à deux endroits.

Le cycliste qui aura grimpé l'Alpe-d'Huez, le Lautaret ou la Galibier ne peut quitter la région sans avoir rejoint La Bérarde. C'est une sortie de plus de 1000 mètres de dénivellation avec des pentes qui peuvent rendre humble et des paysages variés et de toute beauté. Le trajet est constitué d'une succession de plats, de montées parfois fortes et même de descentes et le décor est impressionnant.

300620091388 [Web520]
C'est peu après Vénosc et Bourg-d'Arud que la véritable ascension commence.

300620091385 [Web520]
Le Plan du Lac

A vélo de Bourg d'Oisans jusque Vénosc, il n'y a pas trop de difficulté. Mais à Bourg-d'Arud, après avoir traversé le Vénéon, la route attaque la première montée jusqu'à la cuvette du plan du Lac puis, après un léger plat, entame une série de lacets particulièrement raides avant d'atteindre St-Christophe-en-Oisans.

Ce village possède un musée consacré à l'alpinisme et, dans le cimetière, on remarque les tombes des nombreux alpinistes et guides morts dans les Ecrins.

300620091384 [Web520]
Une route en lacet, avec une pente de 10%, mène de la vallée jusqu'à St-Christophe-en-Oisans.

300620091304 [Web520]
En approche de St-Christophe-en-Oisans, après l'ascension la plus raide de l'itinéraire.

300620091307 [Web520]
En contrebas, on remarque quelques hameaux qui se nichent au creux de la vallée.

300620091379 [Web520]
Le cimetière de St-Christophe-en-Oisans rassemble de nombreuses tombes des alpinistes morts dans les Ecrins.

300620091378 [Web520]
Monument à la mémoire des alpinistes sur la place de St-Christophe-en-Oisans.

Après St-Christophe-en-Oisans puis Champhorent, le parcours devient plus aisé et emprunte une route en corniche de plus en plus étroite qui conduit jusqu'à La Bérarde.

Après Champhorent, la vue plonge dans les vallées où coulent les torrents affluents du Vénéon et où plongent les cascades telle celle de la Lavey.

300620091368 [Web520]
La route en surplomb du Vénéon.

300620091373 [Web520]
Chutes d'eau dans la vallée du Vénéon.

300620091374 [Web520]
Vue vers les sommets du massif des Ecrins.

300620091354 [Web520]
Les affluents du Vénéon se déversent en de multiples cascades.

Après un petit tunnel, la gorge devient plus désolée et conduit jusqu'à La Bérarde en ouvrant des vues vers les plus hauts sommets des Ecrins. La route devient plus étroite et doit être partagée dans des passages alternatifs avec les autres véhicules.

300620091353 [Web520]
Tunnel sur la route en corniche après Champhorent.

300620091317 [Web520]
La route en corniche, dans son passage le plus étroit.

300620091319 [Web520]
Après une légère descente, la route rejoint les rives du torrent.

La Bérarde est devenu le camp de base des ascensions de la région et il y règne souvent une grande animation sportive étant donné que ce hameau est devenu particulièrement mythique au coeur des alpinistes.

300620091351 [Web520]
Arrivée à La Bérarde.

300620091326 [Web520]
Sur la place de La Bérarde.

DSC00183 [Web520]
Vue vers le sommet du massif des Ecrins.

20:15 Écrit par Luckybiker dans Balades à vélo | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : ecrins, oisans, veneon |  Facebook |

24/02/2008

Heffen: en vélo au confluent de la Senne et de la Dyle


Agrandir le plan

Cette excursion d'environ 15 km en vélo (ou à pieds) ne présente aucune difficulté puisque le terrain est toujours plat et le revêtement des chemins de très bonne qualité. Elle vous fera découvrir le confluent de la Senne et de la Dyle au départ du village de Heffen, à proximité de Malines.

Rebecq 097 [Web520]

Le départ se fait depuis la place de Heffen, face à l'église dédiée à Saint-Amand.

Heffen 006 [Web520]

L'église de Heffen est de style néo-gothique à trois nefs et a été construite en 1853 sur les fondations d'une église plus ancienne dont il ne subsiste que la tour occidentale qui date des XIIIe et XIVe siècles.

On emprunte à gauche Steenweg op Heindonk puis, tout de suite à droite Hooiendonkstraat.

Heffen 014 [Web520]

Le long de cette rue, bordée d'habitations aux architectures pour le moins diversifiées sinon disparates, on ignore les quatre chemins qui se présentent sur la gauche et on continue tout droit pour déboucher dans une campagne de polders.

Heffen 018 [Web520]

Après avoir longé une ferme, on atteint rapidement la Boonhoeve, une gargotte voisine d'un étang, et on grimpe sur le quai en bordure de la Senne que l'on suit vers la gauche.

Heffen 025 [Web520]

On est tout de suite au confluent de la Senne et de la Dyle, à hauteur de Zennegat, petit hameau où aboutit également le canal Louvain-Dyle qui se remarque par une écluse à la pointe du confluent.

Heffen 044a [Web520]

En poursuivant le long de la Dyle, on aboutit rapidement à une passerelle peinte en bleu et spécialement conçue pour les cyclistes.

Heffen 054 [Web520]

Après avoir traversé cette passerelle, on aperçoit à proximité une seconde passerelle identique qui traverse la Nette. Le confluent de la Senne et de la Dyle est en effet très proche de celui de la Dyle et de la Nette qui, réunies, forment le Rupel, lui-même affluent de l'Escaut. C'est ici le paradis des cyclistes et ces passerelles forment véritablement un lieu d'échange privilégiés entre toutes les pistes cyclables qui longent les deux rives de chacun des cours d'eau.

Heffen 059 [Web520]

Plutôt que de poursuivre jusqu'à cette seconde passerelle, on fera immédiatement demi-tour au bas de la passerelle sur la Dyle pour remonter la rive gauche de celle-ci.

Heffen 064a [Web520]

On longe pendant un bon moment le Grand Etang (Grote Vijver) sur lequel on s'adonne aux sports nautiques.

Heffen 066 [Web520]

Bien que l'on soit assez proche de l'autoroute, l'endroit est assez bucolique et ne manque pas de charme.

Heffen 094b [Web520]

Le chemin passe ici sur une digue qui sépare deux univers: à gauche le grand étang et à droite la Dyle avec ses rives où poussent les roseaux.

Heffen 094c [Web520]

En face, sur l'autre rive de la Dyle, on aperçoit de nouveau le hameau de Zennegat.

Heffen 114a [Web520]

Plus loin, on atteint une zone d'entreprises puis on passe un petit pont à la confluence de la Dyle et du Vrouwvliet, un petit ruisseau qui traverse la ville de Malines dans sa partie nord.

Heffen 116 [Web520]

On passe en dessous d'un pont routier que l'on va franchir pour passer sur l'autre rive. Pour ce faire, il faut grimper sur le pont en empruntant la piste à gauche. De l'autre côté de la Dyle, une grande rampe tourne à gauche pour redescendre sur la rive. On repasse une seconde fois sous le même pont (cette fois dans le sens opposé) et on oblique immédiatement à gauche par un petit chemin qui conduit jusqu'à Battel.

Heffen 120 [Web520]

On continue tout droit dans Neerweg puis, à un carrefour, presque tout droit dans la Wolverbosstraat qui conduit jusqu'à l'église de Battel et les quelques guinguettes en bordure du canal Louvain-Dyle.

Heffen 126 [Web520]

On suit le canal sur la gauche pour passer en dessous d'un pont puis franchir le canal sur un pont tournant à proximité d'une écluse.

Heffen 131a [Web520]

Un peu à gauche du pont, on emprunte la Schouwbroekstraat sur quelques dizaines de mètres puis, à droite, la Oude Leetsebaan qui longe une zone marécageuse: la réserve naturelle de Robbroek.

Heffen 138 [Web520]

Cette ancienne chaussée rejoint la Leestesteenweg qui, sur la gauche, conduit vers le village de Leest.

Heffen 174 [Web520]

Après avoir franchit le pont sur la Senne, on oblique sur son quai à droite, à hauteur d'un café très fréquenté par les cyclistes.

Heffen 181 [Web520]

En longeant cette rive gauche de la Senne, on arrivera assez rapidement à Heffen, notre point de départ, dont le clocher de l'église apparaît rapidement à l'horizon.

18:30 Écrit par Luckybiker dans Balades à vélo | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : heffen, dyle, senne, malines |  Facebook |