30/07/2009

Cirque de Gavarnie


Afficher Cirque de Gavarnie sur une carte plus grande

Cet itinéraire pédestre vers le cirque de Gavarnie n'emprunte pas le chemin touristique qui suit le gave de Pau mais parcourt des sentiers sur la rive ouest de la vallée puis, au retour, sur le flanc est, beaucoup plus montagneux. Il faut compter une demi-journée de marche pour bien profiter du paysage grandiose et du Cirque de Gavarnie.

633 Cirque de Gavarnie [Web520]

Après être passé devant l'Office du Tourisme de Gavarnie, il faut ignorer le chemin traditionnel qui conduit jusqu'au Cirque de Gavarnie et emprunter sur la droite le chemin qui monte vers l'église et se poursuit à flanc de colline en longeant un bois.

645 Cirque de Gavarnie [Web520]

646 Cirque de Gavarnie [Web520]

Un peu plus loin, il faut poursuivre sur la gauche en ignorant le sentier qui monte sur la droite. Après avoir franchi une barrière à hauteur d'un bosquet et traversé un paturage, on arrive sur un petit sommet rocailleux qui ouvre une vue magnifique vers le cirque de Gavarnie.

648 Cirque de Gavarnie [Web520]

On domine un plateau herbeux que l'on traverse jusqu'à un petit pont de bois franchissant le gave des Tourettes.

On traverse alors un bois pour gagner la rive gauche du gave de Pau que l'on remonte à travers bois jusqu'à ce que la vallée se resserre dans une gorge. C'est ici que l'on traverse le gave de Pau sur une passerelle.

DSCN1427 [Web520]

DSCN1431 [Web520]

On remonta alors à travers bois pour rejoindre le chemin traditionnel qui conduit jusqu'au Cirque de Gavarnie.

649 Cirque de Gavarnie [Web520]

651 Cirque de Gavarnie [Web520]

On suit celui-ci jusqu'à l'Hôtellerie du Cirque où l'on pourra se restaurer avant de faire éventuellement un aller-retour jusqu'au pieds de la Grande Cascade.

 669 Cirque de Gavarnie [Web520]

Ici, on a devant soi près de 1500 mètres d'épaisseur de terrains sédimentaires, soit près de cinq fois la hauteur de la tour Eiffel! Ces sédiments se sont déposés dans une mer chaude, peu profonde, à la fin de l'ère secondaire, il y a cent millions d'années environ.

La formation de la chaîne des Pyrénées au début de l'aire tertiaire a déplacé ces matériaux en hauteur. Le formidable travail d'érosion des grands glaciers de l'ère quaternaire (la dernière glaciation remonte à 10.000 ans) a sculpté cet amphithéâtre composé de gradins et de murailles.

659 Cirque de Gavarnie [Web520]

La ligne de crête marque la frontière avec l'Espagne.

Avec 423 mètres de chute, la Grande Cascade de Gavarnie est la plus haute d'Europe. Elle est alimentée, en partie, par l'eau de fonte du glacier de la Cascade et des névés, masqués ici par la crête des Druides. L'autre approvisionnement est une circulation d'eau souterraine sur plus de 2 kilomètres, en provenance de l'Etang Glacé du Mont Perdu, en Espagne.

Le Cirque de Gavarnie fut un haut lieu du Pyrénéisme de découverte et le berceau du Pyrénéisme de difficulté. De grandes familles de guides, originaires du village de Gavarnie, ont accompagné les visiteurs qui recherchaient la beauté de l'itinéraire et l'exploit sportif.

On peut citer le guide Célestin Passet, qui a ouvert la voie dite "classique" du mur de la Cascade avec messieurs Bazillac et de Monts en 1887. Plus d'un siècle après, cette voie n'a rien perdu de son attrait et est toujours parcourue par les grimpeurs.

A partir de 1980, le Cirque de Gavarnie a été un des premiers endroits de France où des grimpeurs ont escaladé des cascades de glace. Ce site est raidement devenu un haut-lieu de cette discipline. Les différentes cascades du cirque ont une réputation mondiale chez les grimpeurs. Celles du premier étage, d'une hauteur de 300 mètres, sont les plus parcourues.

 670 Cirque de Gavarnie [Web520]

Pour le retour, il faut emprunter le sentier qui part de l'autre côté de l'Hôtellerie et qui mène notamment jusqu'au refuge des Espuguettes en dégageant de belles vues sur la vallée et vers le village de Gavarnie.

On franchit rapidement un petit torrent au milieu des rochers avant de commencer l'ascension sur le versant est de la vallée.

671 Cirque de Gavarnie [Web520]

679 Cirque de Gavarnie [Web520]

680 Cirque de Gavarnie [Web520]

Le sentier grimpe en longeant une falaise qui le surplombe souvent et d'où ruissellent quelques petites cascades.

683 Cirque de Gavarnie [Web520]

 688 Cirque de Gavarnie [Web520]

695 Cirque de Gavarnie [Web520]

701 Cirque de Gavarnie [Web520]

702 Cirque de Gavarnie [Web520]

711 Cirque de Gavarnie [Web520]

Après avoir traversé assez longuement un bois, on franchit un petit torrent sur une passerelle avant d'atteindre un espace plus dégagé qui s'ouvre vers la haute montagne et offre une vue vers le refuge des Espuguettes. Il faut ignorer le sentier qui conduit vers ce refuge et poursuivre sur la gauche.

714 Cirque de Gavarnie [Web520]

715 Cirque de Gavarnie [Web520]

713 Cirque de Gavarnie [Web520]

Le sentier amorce la descente puis devient très raide et très sinueux pour descendre parmi les gros cailloux jusqu'à la vallée du gave de Pau.

717 Cirque de Gavarnie [Web520]

719 Cirque de Gavarnie [Web520]

On rejoint alors le chemin touristique du Cirque de Gavarnie que l'on emprunte sur la droite. Après le franchissement d'un pont, on rejoint le centre du village de Gavarnie et le début de la promenade.

718 Cirque de Gavarnie [Web520]

09:00 Écrit par Luckybiker dans Balades à pieds | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : cirque, pyrenees, gavarnie |  Facebook |

03/01/2008

Pyrénées: les Gorges de l'Enfer.

Mature00Dans les Pyrénées, près d’Etsaut, une falaise abrupte des Gorges de l’Enfer est entaillée par une fabuleuse gouttière creusée à main d’homme…
 

En 1660, Louis XIV décida de créer une véritable marine de guerre. Etant donné les guerres qui dévastaient les régions boisées du nord de la France, on se tourna vers les Pyrénées Occidentales et la vallée de l’Aspe pour développer l’exploitation forestière. Tout un réseau de « chemins de la mâture » fut ainsi créé par les ingénieurs de la marine pour descendre les troncs vers Bayonne.

mature1

Mature01aL’exploitation du bois commença ainsi dès 1677 dans la forêt de Lhers pour connaître son apogée sous Louis XV. La forêt du Pacq, entre Etsaut et Urdos, fut l’une des dernières à être exploitée. Le transport du bois présentait cependant une difficulté dans cette vallée : la traversée du ravin de Sescoué, appelé aussi Gorge de l’Enfer, barré par une falaise abrupte.

  L’ingénieur Paul-Marie Leroy décida donc de creuser à même la roche de cette falaise verticale un chemin de la mâture de 4 mètres de large et de 4 mètres de haut sur plus d’un kilomètre de long.

Ce chemin fut terminé en 1772. L’exploitation de la vallée de l’Aspe se termina 6 ans plus tard par épuisement du bois et il fallu plus de cent ans pour que la forêt repousse.

Mature02aOn imagine mal que cette entaille fut parcourue par des attelages de bœufs descendant des troncs de sapins entiers parfois long de plus de 30 mètres afin de constituer les futurs mâts de la Marine royale. Les troncs étaient ensuite liés pour constituer des radeaux qui flottaient jusqu’au port d’Athas puis ceux d’Oloron et de Bayonne.

Aujourd’hui, ce chemin est parcouru par le GR 10 qui surplombe le vide de 200 mètres pour se diriger vers les lacs d’Ayous.

 




 

 

Liens:

Le chemin de la Mâture : superbe site perso de Thérèse et Denis Vyn avec des photos superbes et des détails sur le port d’Athas et les radeaux de bois http://www.randophoto.com/BearnCheminDeLaMature.html 

A fleur de Pau : photos et cartes http://www.afleurdepau.com/64/mature/site.htm

Randonnées dans les Pyrénées et à l’île de la Réunion : site perso de Bernard Bohn avec photos et itinéraire. http://perso.orange.fr/bernard.bohn/html_montagne/chemin_mature.htmNetRando : itinéraire en format pdf et waypoints pour GPS http://www.netrando.fr/fr/direct/ETSAUT001.htm  mature  

18:00 Écrit par Luckybiker dans Découvertes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : france, etsaut, enfer, pyrenees, gorges |  Facebook |