03/08/2009

Drogenbos-Beersel: le long de la Senne


Afficher Drogenbos - Beersel: le long de la Senne sur une carte plus grande

010820091452 [Web520]

Cette promenade démarre face à la maison communale de Drogenbos, dénommée le Vieux Château. C'est un bâtiment des 17è et 18è siècles, en brique et grès, qui a été restauré à la fin des année soixante.

Il a abrité pendant de nombreuses années le musée du peintre Félix De Boeck qui a été transféré dans un bâtiment moderne de la Kuikenstraat et que l'on pourra visiter à la fin de la promenade.

010820091453 [Web520]

Dos à la maison communale, il faut poursuivre sur la gauche, le long de la Grote Baan, jusqu'à l'entrée toute proche du château Calmeyn, anciennement dénommé château de Rey. 

010820091455 [Web520]

Le château Calmeyn est une propriété privée construite en style italien dans les années 1852-1853 sur les plans de l'architecte Jan-Pieter Cluysenaer. 

IMG_3316 [Web520]

Poursuivre le long de la Grote Baan et obliquer dans la deuxième rue à droite - la rue Marie Collart - à hauteur d'une petite chapelle. 

IMG_3320 [Web520]

Dans la rue Marie Collart, on remarquera une habitation que l'on pourrait qualifier de style "pain d'épice" qui contraste avec les habitations voisines.

IMG_3321 [Web520]

Avant d'atteindre le bout de la rue, on pourra obliquer à gauche entre deux maisons pour emprunter un sentier qui longe les terrains de sport de la commune avant d'atteindre la Landhuizenweg. Si on oblique sur la gauche, on atteint très rapidement un vaste espace vert transformé en parc avec étang. Mais il faut en réalité obliquer sur la droite jusqu'à atteindre très rapidement la Kleine Dachelenbergstraat que l'on emprunte sur la gauche.

IMG_3322 [Web520]

Au bout de la Kleine Dachelenbergstraat, il faut revenir un peu sur ses pas dans la Dachelenbergstraat, ignorer la Lippenstraat qui part sur la gauche et emprunter tout de suite après, sur la gauche toujours, un sentier qui descend entre deux pignons de maisons et porte toujours la dénomination de Dachelenbergstraat. 

IMG_3325 [Web520]

Ce sentier n'est peut-être pas très engageant dès le départ, mais après un tunnel de verdure, il réserve rapidement des vues sur la campagne environnante. 

IMG_3326 [Web520]

Nous nous trouvons ici à la fois sur un sentier de grande randonnée et sur un itinéraire vers St-Jacques de Compostelle. 

IMG_3331 [Web520]

Un peu plus loin, le sentier s'élargit puis, revêtu d'asphalte, oblique sur la gauche pour remonter par la Weldestraat. 

IMG_3332 [Web520] 

IMG_3334 [Web520]

Le long de cette Weldestraat, on remarquera quelques anciennes fermettes particulièrement bien restaurées. 

IMG_3337 [Web520]

En haut de la côte, à hauteur d'une ancienne ferme clôturée par un portail métallique, on traverse le chemin de fer sur un pont dénué de tout intérêt esthétique. 

IMG_3339 [Web520]

Tout de suite après le pont, il faut obliquer à droite et emprunter un sentier sablonneux qui monte sur un petit plateau avant de redescendre rapidement vers la Zennedreef que l'on emprunte sur la droite. Après être passé de nouveau sous le chemin de fer, obliquez immédiatement à gauche dans un sentier qui longe le talus du chemin de fer et ouvre des vues sur la campagne. 

IMG_3342 [Web520]

A hauteur du premier passage sous le chemin de fer, obliquez de nouveau à gauche et remonter par la Puttestraat qui se prolonge par quelques escaliers jusqu'à la Lotsestraat et jusqu'au centre de Beersel où vous rejoindrez le parvis de l'église  

IMG_3345 [Web520] 

IMG_3349a [Web520]

L'église Saint-Lambert se dresse sur la place Herman Teirlinck. 

IMG_3351 [Web520]

Près de l'église, on notera un ancien panneau qui indique que le fameux château de Beersel n'est pas très éloigne. 

IMG_3360a [Web520]

 IMG_3353 [Web520]

Avant de poursuivre la promenade, on pourra emprunter l'impasse Uwenberg qui conduit jusqu'au musée Herman teirlinck (1879-1967), célèbre écrivain flamand qui, à partir de 1936, vécut ici ses 31 dernières années.

IMG_3362 [Web520]

En revenant sur ses pas, de Uwenberg, il faut descendre à droite la long de Beukenlandschap, une petite route en pavé qui mène jusqu'au bas de la Lotsestraat que l'on traverse. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_3363 [Web520]

Après être passé une fois de plus sous le chemin de fer, on aperçoit immédiatement sur la gauche les toits du célèbre château de Beersel. Poursuivre le chemin jusqu'à l'angle de la Lotsestraat face à l'auberge du château.

IMG_3364 [Web520]

Le château féodal de Beersel faisait partie du système défensif du duché de Brabant et connut des conflits notamment lors de la guerre de succession du Brabant en 1356-1357 et lors de l'insurrection des bruxellois contre maximilien d'Autriche.

IMG_3365 [Web520]

Contrairement à la majorité des châteaux féodaux, celui-ci a été construit en brique. Ses toitures ont été ajoutées au 17è siècle et il a été restauré au 19è siècle. Dans les années cinquante, le château servit de décor à une histoire de Bob et Bobette: le trésor de Beersel. 

IMG_3369 [Web520]

Après la visite du château de Beersel, descendre la Langestraat et obliquer à droite, dans la vallée de la senne, le long de Zennebeemden.

IMG_3372 [Web520] 

IMG_3379 [Web520]

Après un coude sur la gauche, on atteint un petit pont qui permet de traverser la Senne. 

IMG_3380 [Web520]

Poursuivre sur le sentier qui serpente le long de la senne sous une allée de peupliers. Au bout du sentier, obliquer à droite et, après une barrière, poursuivre en ligne droite sur Broekweg qui est parallèle à l'autoroute et en contrebas d'un parking autoroutier.

IMG_3382 [Web520]

Ce chemin asphalté redevient rapidement un sentier plus étroit qui vient butter contre la façade d'un bâtiment du zoning industriel de Drogenbos. 

IMG_3383 [Web520]

On contourne ce bâtiment industriel par un sentier bordé d'arbres à papillons, plante typique des friches industrielles. 

010820091440 [Web520]

En arrivant sur la route asphaltée, on ne peut qu'ignorer la rue Beemstraat qui part à droite et qui, privatisée, a été complètement clôturée. Il faut poursuivre tout droit sur Broekweg qui emjambe bientôt la Senne avant de rejoindre la grand Route (Grote Baan) que l'on emprunte sur la droite pour remonter jusqu'au centre de Drogenbos.

010820091441 [Web520]

Au premier feu rouge, emprunter la rue Notre Seigneur sur la droite. Celle-ci conduit vers l'entrée du cimetière et un petit parc située à l'arrière de l'église de Drogenbos.

010820091444 [Web520]

010820091445 [Web520]

 L'église Saint-Nicolasdate du 13è siècle et est de facture gothique. L'intérieur recèle des curiosité qui datent des 14è au 16è siècles.

010820091446 [Web520]

Contourner l'église pour rejoindre la Grand Route que l'on emprunte sur la droite pour revenir jousqu'au point de départ, face à la maison communale.

010820091449 [Web520] 

010820091450 [Web520]

Avant de quitter drogenbos, on pourra se reposer quelques instants dans le parc de la maison communale.

19:15 Écrit par Luckybiker dans Balades à pieds | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : senne, drogenbos, beersel |  Facebook |

25/02/2009

Ilôt St-Géry: la Senne en plein coeur de Bruxelles.


Agrandir le plan

La rénovation de l'îlot St-Géry a été terminée en 1990. Il faut y pénétrer par les n°21-23 de la Place St-Géry, juste à côté des Halles et on peut traverser l'îlot jusqu'au n°32 de la rue St-Christophe.
240120091020 [Web520]
Le porche d'entrée de l'îlot St-Géry, à côté du Lion d'Or (n°21-23, Place St-Géry)

Sur la place St-Géry, le Lion d'Or est un ancien relais de poste du début du XVIIe siècle, construction traditionnelle en brique et grès reconstruit dans les années 1980. La porte cochère donne accès à une cour intérieure au fond de laquelle se dresse l'ancienne brasserie et la boulangerie du couvent des Riches-Claires.
240120091022 [Web520]
L'ancienne brasserie et bouolangerie du couvent des Riches-Claires.
240120091023 [Web520]
La terrasse arrière du Lion d'Or.

Sur la gauche, on a la surprise de découvrir l'un des anciens bras de la Senne qui séparait deux îles et passait sous le bâtiment de la brasserie et de la boulangerie. Il s'agit en fait d'une reconstitution: si les murs sont authentiques, le fond du cours d'eau est artificiel et la rivière ne coule plus.

240120091026 [Web520]
La Senne en plein coeur de Bruxelles, sous la boulangerie et la brasserie de l'ancien couvent des Riches-Claires.

Le bâtiment au-dessus de la Senne est de style néo-classique et enjambait la rivière qui coulait ici à l'air libre. Sa restauration a permis de mettre au jour les traces des quais et du lit de la rivière et de reconstituer ceux-ci sur quelques mètres.

En passant par la galerie sous le bâtiment, on atteint une seconde cour et, en obliquant vers la droite, on découvre l'autre extrémité de l'ancien cours d'eau après son passage sous le bâtiment.

240120091034 [Web520]
La Senne à sa sortie après son passage sous les bâtiment du couvent des Riches-Claires

240120091035 [Web520]
Les nouveaux logements forment un ensemble souvent appelé "Les Riches Claires" en référence au couvent voisin supprimé à la fin du XVIIIe siècle.
240120091031 [Web520]
L'ancienne brasserie et boulangerie du couvent des Riches-Claires sous laquelle passait la Senne.

19:00 Écrit par Luckybiker dans Découvertes | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : bruxelles, senne, riches-claires, st-gery |  Facebook |

24/02/2008

Heffen: en vélo au confluent de la Senne et de la Dyle


Agrandir le plan

Cette excursion d'environ 15 km en vélo (ou à pieds) ne présente aucune difficulté puisque le terrain est toujours plat et le revêtement des chemins de très bonne qualité. Elle vous fera découvrir le confluent de la Senne et de la Dyle au départ du village de Heffen, à proximité de Malines.

Rebecq 097 [Web520]

Le départ se fait depuis la place de Heffen, face à l'église dédiée à Saint-Amand.

Heffen 006 [Web520]

L'église de Heffen est de style néo-gothique à trois nefs et a été construite en 1853 sur les fondations d'une église plus ancienne dont il ne subsiste que la tour occidentale qui date des XIIIe et XIVe siècles.

On emprunte à gauche Steenweg op Heindonk puis, tout de suite à droite Hooiendonkstraat.

Heffen 014 [Web520]

Le long de cette rue, bordée d'habitations aux architectures pour le moins diversifiées sinon disparates, on ignore les quatre chemins qui se présentent sur la gauche et on continue tout droit pour déboucher dans une campagne de polders.

Heffen 018 [Web520]

Après avoir longé une ferme, on atteint rapidement la Boonhoeve, une gargotte voisine d'un étang, et on grimpe sur le quai en bordure de la Senne que l'on suit vers la gauche.

Heffen 025 [Web520]

On est tout de suite au confluent de la Senne et de la Dyle, à hauteur de Zennegat, petit hameau où aboutit également le canal Louvain-Dyle qui se remarque par une écluse à la pointe du confluent.

Heffen 044a [Web520]

En poursuivant le long de la Dyle, on aboutit rapidement à une passerelle peinte en bleu et spécialement conçue pour les cyclistes.

Heffen 054 [Web520]

Après avoir traversé cette passerelle, on aperçoit à proximité une seconde passerelle identique qui traverse la Nette. Le confluent de la Senne et de la Dyle est en effet très proche de celui de la Dyle et de la Nette qui, réunies, forment le Rupel, lui-même affluent de l'Escaut. C'est ici le paradis des cyclistes et ces passerelles forment véritablement un lieu d'échange privilégiés entre toutes les pistes cyclables qui longent les deux rives de chacun des cours d'eau.

Heffen 059 [Web520]

Plutôt que de poursuivre jusqu'à cette seconde passerelle, on fera immédiatement demi-tour au bas de la passerelle sur la Dyle pour remonter la rive gauche de celle-ci.

Heffen 064a [Web520]

On longe pendant un bon moment le Grand Etang (Grote Vijver) sur lequel on s'adonne aux sports nautiques.

Heffen 066 [Web520]

Bien que l'on soit assez proche de l'autoroute, l'endroit est assez bucolique et ne manque pas de charme.

Heffen 094b [Web520]

Le chemin passe ici sur une digue qui sépare deux univers: à gauche le grand étang et à droite la Dyle avec ses rives où poussent les roseaux.

Heffen 094c [Web520]

En face, sur l'autre rive de la Dyle, on aperçoit de nouveau le hameau de Zennegat.

Heffen 114a [Web520]

Plus loin, on atteint une zone d'entreprises puis on passe un petit pont à la confluence de la Dyle et du Vrouwvliet, un petit ruisseau qui traverse la ville de Malines dans sa partie nord.

Heffen 116 [Web520]

On passe en dessous d'un pont routier que l'on va franchir pour passer sur l'autre rive. Pour ce faire, il faut grimper sur le pont en empruntant la piste à gauche. De l'autre côté de la Dyle, une grande rampe tourne à gauche pour redescendre sur la rive. On repasse une seconde fois sous le même pont (cette fois dans le sens opposé) et on oblique immédiatement à gauche par un petit chemin qui conduit jusqu'à Battel.

Heffen 120 [Web520]

On continue tout droit dans Neerweg puis, à un carrefour, presque tout droit dans la Wolverbosstraat qui conduit jusqu'à l'église de Battel et les quelques guinguettes en bordure du canal Louvain-Dyle.

Heffen 126 [Web520]

On suit le canal sur la gauche pour passer en dessous d'un pont puis franchir le canal sur un pont tournant à proximité d'une écluse.

Heffen 131a [Web520]

Un peu à gauche du pont, on emprunte la Schouwbroekstraat sur quelques dizaines de mètres puis, à droite, la Oude Leetsebaan qui longe une zone marécageuse: la réserve naturelle de Robbroek.

Heffen 138 [Web520]

Cette ancienne chaussée rejoint la Leestesteenweg qui, sur la gauche, conduit vers le village de Leest.

Heffen 174 [Web520]

Après avoir franchit le pont sur la Senne, on oblique sur son quai à droite, à hauteur d'un café très fréquenté par les cyclistes.

Heffen 181 [Web520]

En longeant cette rive gauche de la Senne, on arrivera assez rapidement à Heffen, notre point de départ, dont le clocher de l'église apparaît rapidement à l'horizon.

18:30 Écrit par Luckybiker dans Balades à vélo | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : heffen, dyle, senne, malines |  Facebook |

12/02/2008

Rebecq: le Petit Train du Bonheur et la Vallée des Oiseaux

train
L'ancienne ligne de chemin de fer qui était exploitée entre Braine-le-Comte et braine-l'Alleud fut désaffectée en 1961 et démontée trois ans plus tard. La section entre Tubize et Quenast ayant été maintenue, l'idée naquit alors de créer un train touristique entre Rebecq et Rognon, section dépourvue de rail.

Le Rail Rebecq Rognon - en abrégé le R.R.R. - exploite ainsi depuis 1977 un petit train touristique sur les anciennes lignes 115 et 123.

Le "Petit Train du Bonheur" permet ainsi de découvrir la Vallée des Oiseaux, autrement dit la vallée de la Senne qui traverse ici un endroit plein de romantisme et de charme que l'on peut découvrir du haut des Cinq-Ponts du chemin de fer. Cette région vallonnée est assez typique du Brabant wallon avec ses grandes fermes entourées de prés parcourus de rivières sinueuses bordées de peupliers...

Rebecq 087 [Web520]Pont en brique sur la Senne, près de Rognon.

Rebecq 088 [Web520]
Le Bloc U, l'atelier du "Petit Train du Bonheur".

Rebecq 091 [Web520]
Pont en pierre sur la ligne Rebecq-Rognon.

Rebecq 093 [Web520]
Pont en pierre sur la ligne Rebecq-Rognon.

Rebecq 095 [Web520]
Vue vers la ferme Haute Cabbecq.

Rebecq 096 [Web520]

En direction de Rebecq.

Rebecq 098 [Web520]

La Senne bordée de peupliers.

Rebecq 106 [Web520]

La ferme de Haute Cabbecq et ses paturages en bord de Senne.

Rebecq 134 [Web520]

Les 5 ponts au dessus de la vallée de la Senne.

Rebecq 112a [Web520]

Vue du sommet des 5 ponts vers la ferme de Haute Cabbecq.

Rebecq 115a [Web520]

La Vallée des Oiseaux vue du haut des 5 ponts.

Rebecq 121a [Web520]
La Vallée des Oiseaux vue du haut des 5 ponts.

Rebecq 142a [Web520]

Méandre de la Senne dans la Vallée des Oiseaux.

Rebecq 145 [Web520]

Peupliers en bord de Senne.

Rebecq 149 [Web520]

La ferme de Haute Cabbecq.

18:45 Écrit par Luckybiker dans Découvertes | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : train, vallee, rebecq, senne |  Facebook |

11/02/2008

Rebecq: galerie de photos

 

Rebecq 002 [Web520]

Rebecq 010 [Web520]

Rebecq 013 [Web520]

Le Grand Moulin d'Arenberg

Chapelle du couvent

Les vestiges du couvent en bordure de la Senne

   

Rebecq 011 [Web520]

Rebecq 012 [Web520]

Rebecq 018 [Web520]

La Senne et les moulins d'Arenberg

Le Petit Moulin d'Arenberg

Chemin menant au Petit Moulin

 

Rebecq 030 [Web520]

Rebecq 019 [Web520]

Rebecq 031 [Web520]

Barrage sur la Senne

Passerelle menant au Petit Moulin

Barrage sur la Senne

 

Rebecq 033 [Web520]

Rebecq 040 [Web520]

Rebecq 035 [Web520]

Les vannes du barrage

Les vannes du barrage et le Petit Moulin

Les vannes du barrage

 

Rebecq 043 [Web520]

Rebecq 042 [Web520]

Rebecq 046 [Web520]

Mécanisme du Petit Moulin

L'auvent abritant le mécanisme du Petit Moulin

Mécanisme du Petit Moulin

 

Rebecq 034 [Web520]

Rebecq 025 [Web520]

Rebecq 044 [Web520]

Passerelle sur la Senne

Restaurant au bord de la Senne

Barrage sur la Senne

 

Rebecq 052 [Web520]

Rebecq 053 [Web520]

Rebecq 054 [Web520]

Ferme de la Fontaine

Habitation rénovée en bordure de la Senne

L'église Saint-Géry

 

Rebecq 056 [Web520]

Rebecq 057 [Web520]

Rebecq 062 [Web520]

Sentier vers le hameau de Pierreux.

Habitation au hameau de Pierreux.

Ferme Sainte-Catherine

 

Rebecq 067 [Web520]

Rebecq 066a [Web520]

Rebecq 069 [Web520]

Ferme de la Tour-au-Bois

Vallon vers la ferme Sainte-Catherine

Ferme Sainte-Catherine

 

Rebecq 074 [Web520]

Rebecq 075 [Web520]

Rebecq 076 [Web520]

Allée de peupliers dans la Vallée des oiseaux

Chapelle dans la Vallée des Oiseaux

La ferme Sainte-Catherine et la Vallée des Oiseaux

 

Rebecq 078 [Web520]

Rebecq 079 [Web520]

Rebecq 080 [Web520]

Maison au Chemin Basse Franchise

Moulin d'Hou

Moulin d'Hou

 

Rebecq 081 [Web520]

Rebecq 083 [Web520]

Rebecq 084 [Web520]

Moulin d'Hou

Moulin d'Hou

Moulin d'Hou

 

Rebecq 085 [Web520]

Rebecq 087 [Web520]

Rebecq 150 [Web520]

La Senne près du moulin d'Hou

Pont du chemin de fer touristique

Ferme Haute Cabbecq

 

Rebecq 151 [Web520]

Rebecq 154 [Web520]

Rebecq 155 [Web520]

Vallée de la Senne

Ferme et marre près du Chemin du Blocu

L'église Saint-Géry vue depuis le Chemin du Blocu

 

Rebecq 156 [Web520]

Rebecq 159 [Web520]

Rebecq 162 [Web520]

Habitation chemin du Blocu

Habitation chemin du Blocu

Habitation chemin du Blocu

 

Rebecq 160 [Web520]

Rebecq 163 [Web520]

Rebecq 164 [Web520]

Une entrée monumentale pour une prairie en bordure de la Senne

L'église Saint-Géry vue depuis le chemin du Blocu

Habitation au centre de Rebecq

 

Rebecq 169 [Web520]

Rebecq 167 [Web520]

Rebecq 168 [Web520]

Monument à la mémoire deErnest et Alfred Solvay

Rue des Sauniers

Rue des Sauniers

Voir aussi:

Rebecq: balade à pieds dans la vallée de la Senne.

18:15 Écrit par Luckybiker dans Photos | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rebecq, senne |  Facebook |

18/11/2007

Des étangs de Coeurq à Quenast.


Agrandir le plan

Cette balade de 8,5 km environ part des étangs de Coeurq situés au sud de Tubize pour parcourir la vallée de ce petit ruisseau et, par les chemins de crêtes, rejoindre la vallée de la Senne et l'agglomération de Quenast, célèbre pour ses carrières.

IMG_5086a [520x390 pour skynetblogs]
Les étangs de Coeurq, point de départ de cette promenade, sont situés à quelques kilomètres au sud de Tubize, le long de la N6 (Chaussée de Mons) en direction de Soignies et à proximité du hameau Le Renard. L'endroit à lui seul vaut une petite visite, mais si la pêche y est autorisée, il est par contre interdit d'emporter le poisson et surtout de le consommer...

IMG_5511 [520x390 pour skynetblogs]
Le Coeurq est un affluent de la Senne et creuse parfois une profonde vallée dans la plaine sablonneuse comme à proximité des étangs de Coeurq. Entre les étangs et le hameau de Stéhou, il faudra enprunter un petit sentier, puis, après avoir emprunté un petit pont sur la rivière, longer celle-ci à travers une prairie fermée par des portillons tournant.

IMG_5521 [520x390 pour skynetblogs]
Après avoir rejoint la chaussée de Mons qui constitue la ligne de crète entre la vallée du Coeurq et celle de la Senne, on redescend vers cette rivière avant de regrimper l'autre versant de la vallée où l'on aperçoit rapidement, sur la gauche, le château du Chenois, caché par les frondaisons.

IMG_5526a [520x390 pour skynetblogs]
Du Chemin Vert que l'on emprunte sur la gauche, on aperçoit le village de Saintes dans un paysage profondément marqué par les infrastructures de l'autoroute et du TGV.

IMG_5536 [520x390 pour skynetblogs]

On emprunte le Chemin du Chenois et, à hauteur du cimetière, on traverse le Bois du Chenois avant d'atteindre le village de Quenast et de traverser la Senne.

IMG_5537 [520x390 pour skynetblogs]
En période de crue, la rivière emprunte ici un lit temporaire qui coupe l'un de ses méandres. En temps ordinaire, cette zone est un marécage que l'on traverse sur un belle passerelle en bois.

IMG_5539 [520x390 pour skynetblogs]
On traverse la rue de la Station puis la voie de chemin de fer avant de remonter la rue de l'Ecole et passer devant le bâtiment des carrières de porphyre de Quenast, l'une des plus importantes d'Europe en superficie.

IMG_5541 [520x390 pour skynetblogs] [520x390 pour skynetblogs]
Dans la rue de l'Ecole, on oblique à gauche sur le chemin du Renard. Après le hameau du Coin Perdu, sur le village de Quenast puis vers le sud-ouest de Bruxelles.

IMG_5055 [520x390 pour skynetblogs]
Après avoir retraversé la chaussée de Mons, un sentier permet d'atteindre la rue de Coeurq et de redescendre au point de départ où la buvette des étangs de Coeurq attend les promeneurs.

22:43 Écrit par Luckybiker dans Balades à pieds | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : chenois, tubize, quenast, senne, coeurq, etang |  Facebook |