16/12/2007

Cologne: Musée romain-germanique

Entre les 1er et 5ème siècles, Cologne, capitale de la Germanie inférieure, connut une intense période de prospérité et d'échange entre les civilisations romaine et germanique. Les témoignages de cette période sont exposés dans le Römische-Germanisches Museum, implanté juste à côté de la cathédrale de Cologne.

cologne129 [Web520]

Le hall d'entrée du musée est marqué par l'imposante reconstitution du mausolée de Lucius Publicius d'une hauteur de 14,50 mètres qui date d'environ 50 après J.-C.

A l'origine, ce monument était dressé sur la route de Bonn et commémorait le souvenir d'un officier de la 5ème légion romaine Alauda (Alouette), stationnée à Xanten jusqu'en 69 après J.-C.

Originaire de Teretina en Italie, Publicius servit dans l'armée pendant 20 à 25 ans et reçu 12.000 sesterces de rente (soit 13 ans de solde) pour s'acheter une ferme ou un commerce afin d'assurer sa subsistance. Avec cette somme, il se fit également ériger ce mausolée où il est représenté en tant que citoyen romain entouré de sa famille.

cologne130 [Web520]

La mosaïque de Dionysos fut trouvée près de la cathédrale de Cologne en 1941 lors de la construction d'un abri antiaérien. Elle date du 3ème siècle et décorait la salle de banquet d'une maison à péristyle. Ce caractère est d'ailleurs souligné par le thème de la décoration: le dieu du vin au centre faisant la fête, entouré de ses compagnons habituels, les Satyres et les Ménades.

cologne018 [Web520]

Le modèle de représentation de cette stèle funéraire d'un soldat de cavalerie dérive des modèles grecs à l'époque hellénistique.

cologne020 [Web520]

Stèle funéraire de Longinus Biarta, mort à l'âge de 46 ans, originaire de Thrace (l'actuelle Bulgarie), région dont on estimait beaucoup les cavaliers. Ce soldat faisait partie de l'Ala Sulpicia, régiment de cavalerie stationné près de Cologne à la fin du 1er siècle après J.-C.

cologne028 [Web520]

Statue d'un citoyen de la république romaine (dernier quart du 1er siècle avant J.-C. Avant 1818, cette statue fut transformée en une représentation de l'orateur Démosthènes.

cologne030 [Web520]

Stèle funéraire d'un technicien du génie militaire que l'on reconnaît à ses vêtements et à son ceinturon ainsi qu'aux instruments de mesure qui l'entourent. L'armée romaine possédait un certain nombre de géomètres et de techniciens du bâtiment chargés de la construction df'installations autant militaires que civiles.

cologne032 [Web520]

Stèle funéraire d'Ocellio et de sa famille, érigée par son gendre Bienus, fils de Gatus.

cologne037 [Web520]

Portraits d'hommes ornant des stèles funéraires réalisées par des artisans locaux.

cologne042 [Web520]

Autel pour les Déesses-mères germaniques Axsinginehae.

cologne046 [Web520]

Reconstruction d'une voiture de voyage à quatre roues dont on remarquera tout particulièrement l'axe avant tournant, la suspension en cuir et le frein bloquant les roues arrière.

Elle est richement ornée de bronzes: à l'avant on reconnait Bacchus et sa panthère, à l'arrière des Ménades et sur les côtés quatre Victoires.

cologne056 [Web520]

Masque du Dieu-fleuve.

cologne058 [Web520]

Fragment d'un monument funéraire avec Hercule et le lion de Nemea, symbole du héros triomphant du mal.

cologne061 [Web520]

Relief avec sanglier et chien rappelant la citation des Cyniques , disciples de Dyogène (mort en 323 av. J.-C.): "De même qu'un petit chien peut entraver un sanglier, le plus faible peut dominer le plus fort".

cologne064 [Web520]

Stèle de Valerius Celerinus, né à Astigi (Espagne), vétéran de la 10ème légion et citoyen de Cologne.

cologne066 [Web520]

Stèle funéraire de Claudius Halotus, ancien esclave, mort à 18 ans. Avec sa liberté, il avait obtenu le nom de Claudius, nom de son maître, commandant de la 3ème cohorte dalmatienne.

cologne068 [Web520]

Tympanon d'un monument funéraire en forme de temple. Y sont représentés deux capricornes tenant le globe terrestre. Le capricorne était le signe astral de l'empereur Auguste.

cologne070 [Web520]

Portrait de l'empereur Adrien.

cologne071 [Web520]

Portrait supposé de l'empereur Trajan.

cologne073 [Web520]

Portraits de l'empereur Nerva.

C'est à Cologne, en 98 ap.J.-C. que Trajan, alors gouverneur de Germanie Supérieure (au centre), apprit la mort de son père adoptif Nerva (en bas) et devint son successeur. La nouvelle lui fut apportée par le jeune Hadrien (en haut).

cologne075 [Web520]

La mosaïque dite des "philosophes" a été trouvée en 1844, non loin du forum de Cologne. Elle représente les "Sept Sages" de l'Antiquité grecque dont seuls Cléobule et Chilon font partie, les autres relevant d'un choix personnel.

Au centre, Diogène dans son tonneau; autour de lui: le tyran Cléobule de Lindos, les philosophes Sacrate et Platon, le poète tragique Sophocle, le philosophe Aristote et l'homme d'état Chilon de Sparthe.

cologne093 [Web520]

Bacchus en marbre d'après un portrait grec de Dionysos.

cologne115 [Web520]

Stèle funéraire du cavalier Flavius Bassus représenté en tant que héros militaire. Ce type de représentation était déjà très répandu au 5ème siècle avant J.-C. en Grèce du Nord et en Thrace. Il a atteint les bords du Rhin au 1er siècle après J.-C.

cologne117 [Web520]

Fragment d'un pilier consacré à Jupiter et aux autres dieux: Junon, Victoire et Mars; Minerve, Sol et Fortune; Cérès, Vulcain et Vénus.

cologne119 [Web520]

Têtes d'Apollon, dieu des Arts et d'une autre divinité barbue, peut-être Hercule.

cologne126 [Web520]

Partie supérieure d'un monument funéraire avec deux lions entourant un sphinx.

17:56 Écrit par Luckybiker dans Musées | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : cologne, rome, romains, statues |  Facebook |