08/06/2009

Saintes: promenade de Mon Plaisir.


Afficher Saintes: promenade de Mon Plaisir sur une carte plus grande 

Cette balade de 3h environ entre Hal et Enghien ne présente pas de surprise particulière ni de dénivellation importante mais permet de parcourir sans difficulté la campagne brabançonne avec ses jolies fermes en carré, isolée sur un vaste plateau qui ouvre des vues sur un large horizon.

IMG_2978 [Web520]
Entrée du parc du château de Mussain.

Le point de départ de la promenade se situe au passage à niveau de la rue de la Station à Saintes (commune de Tubize). Face à l'entrée du château de Mussain, on emprunte le chemin de terre qui longe cette grande propriété sur la gauche. Ce chelin longe les étangs de cette propriété qui reste invisible derrière les frondaisons.

IMG_2979 [Web520]
Sentier vers le ruisseau de Mussain.

Il y a bien longtemps, le château de Mussain occupait le centre de ce parc. Il fut remplacé au XVIIIe siècle par un nouveau château qui fut lui-même démoli après la Seconde Guerre mondiale. Aujourd'hui seuls subsistent les bâtiments de la ferme castrale transformée en habitation bourgeoise.

IMG_2981 [Web520]
Allée d'arbres près de la ferme Schemberg.

Après avoir traversé le ruisseau de Mussain, on tourne à gauche sur une route macadamisée qui conduit à la ferme Schemberg où on tourne à droite.

IMG_2990 [Web520]

IMG_2989 [Web520]
Ferme en carré près de L'Epine.

Après avoir longé une ferme en carré, on atteint L'Epine où on oblique à droite à un carrefour en T avant d'atteindre le hameau de Mon Plaisir.

IMG_2993 [Web520]
Détail d'une ferme du hameau de L'Epine.

IMG_2994 [Web520]
Un accueil chaleureux au hameau de Mon Plaisir.

IMG_2995 [Web520]
Portail de jardin à Mon Plaisir.

IMG_2996 [Web520]
Potale à l'entrée d'une propriété de la rue Radoux.

A un rond point, on oblique à droite dans la rue Radoux, bordée de maisons contemporaines. Lorsque la rue Radoux oblique à gauche, on emprunte le chemin pavé qui nous conduit à la rue Bautebrugge que l'on emprunte sur la droite en sinuant entre champs et prés.

IMG_2998a [Web520]
Paysage de la rue Bautebrugge.

IMG_2999 [Web520]
Vue vers Heikruis depuis la rue Bautebrugge.

IMG_3000 [Web520]
La rue Bautegrugge et la ferme du même nom.

IMG_3001 [Web520]
Cour intérieure de la ferme Bautebrugge. 

On remarquera plus loin la ferme Bautebrugge avec sa belle cour intérieure plantée.

IMG_3004 [Web520]
Ferme près de Kapel ten Teut.

Arrivé au hameau de Kapel ten Teut, tourner à droite sur la grand route que l'on suit jusqu'au hameau de Trop.
 IMG_3005 [Web520]
Vieille pompe, rue de Trop.

IMG_3009 [Web520]
Cour et portail d'une ferme en carré rénovée, rue de Trop.

IMG_3011 [Web520]
Réutilisation d'une ancienne mangeoire en pierre, rue de Trop.

Au panneau de Saintes, on emprunte le chemin à droite, dénommé rue de Trop, où on remarque encore quelques anciennes fermes retaurées en résidences bourgeoises.

IMG_3013 [Web520]
La rue de Trop se poursuit en chemin de campagne vers la cense d'Herbecq.

Le paysage est ici un peu plus vallonné et on descend à travers champs en apercevant  le clocher de l'église de Saintes ainsi que la cense d'Herbecq.

IMG_3014 [Web520]
La cense d'Herbecq.

IMG_3016 [Web520]
Potale face à l'entrée de la cense d'Herbecq.

Après avoir traversé le ruissea Plantain Bois, on arrive à hauteur de l'entrée de la cense d'Herbecq face à laquelle se dresse une belle potale datée de 1840.

La ferme de Herbecq était jadis le centre d'une seigneurie foncière qui appartenait à l'abbaye de Ninove depuis le XIIe siècle. La ferme actuelle date des XVIIIe et XIXe siècles et a été rénovée en centre de réunions et de banquets.

On emprunte le chemin macadamisé sur la droite et, au milieu des champs, on tourne à gauche pour redescendre par le chemin que nous avons emprunté dans l'autre sens au départ de la promenade et qui redescend vers le ruisseau de Mussain avant de longer de nouveau le parc du château de Mussain avant de revenir à notre point de départ. 

09:16 Écrit par Luckybiker dans Balades à pieds | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : tubize, saintes |  Facebook |

07/06/2009

Saintes: le moulin d'Hondzocht

IMG_3017 [Web520]

Ce moulin se trouve à une centaine de mètres à droite de la chaussée reliant Hal à Enghien, juste à la frontière linguistique sur le territoire de Sainte (Tubize), mais à proximité du hameau de Hondzocht qui dépend de la commune de Lembeek.

Situé à une altitude de 87 mètres, sa situation domine la vallée de la Senne et de la Senette.

Certains documents datent parfois erronément ce moulin de l'année 1500. Il s'agit d'une confusion avec un autre moulin, aujourd'hui disparu, qui appartenait au seigneur de Saintes et dont l'existence est attestée dès le XIVe siècle. Le moulin d'Hondzocht a été construit en 1775.

Ce moulin à trois étages de brique, du type tour, est parfois appelé moulin de Labaque ou de Labacq du nom d'une ferme voisine qui date de 1779. Il est bâti sur un tertre en maçonnerie et est couronné d'une élégante calotte tournante qui permet d'orienter les ailes en fonction du vent. Le moulin fut classé comme monument par arrêté du 4 avril 1944.

IMG_3018 [Web520]

Le fonctionnement des ailes cessa vers 1950 et le moulin fut ensuite alimenté par un moteur diesel. Restauré vers les années 1960, le moulin était encore utilisé à cette époque pour la mouture du grain.

Le mécanisme d'origine est entièrement conservé et une restauration complète du moulin devrait lui permettre de moudre à nouveau le grain. Gr-ace à sa transformation en musée il pourra prochainement accueillir les collections rurales du musée communal de Tubize.

20:35 Écrit par Luckybiker dans Découvertes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : moulin, tubize, saintes |  Facebook |

18/11/2007

Des étangs de Coeurq à Quenast.


Agrandir le plan

Cette balade de 8,5 km environ part des étangs de Coeurq situés au sud de Tubize pour parcourir la vallée de ce petit ruisseau et, par les chemins de crêtes, rejoindre la vallée de la Senne et l'agglomération de Quenast, célèbre pour ses carrières.

IMG_5086a [520x390 pour skynetblogs]
Les étangs de Coeurq, point de départ de cette promenade, sont situés à quelques kilomètres au sud de Tubize, le long de la N6 (Chaussée de Mons) en direction de Soignies et à proximité du hameau Le Renard. L'endroit à lui seul vaut une petite visite, mais si la pêche y est autorisée, il est par contre interdit d'emporter le poisson et surtout de le consommer...

IMG_5511 [520x390 pour skynetblogs]
Le Coeurq est un affluent de la Senne et creuse parfois une profonde vallée dans la plaine sablonneuse comme à proximité des étangs de Coeurq. Entre les étangs et le hameau de Stéhou, il faudra enprunter un petit sentier, puis, après avoir emprunté un petit pont sur la rivière, longer celle-ci à travers une prairie fermée par des portillons tournant.

IMG_5521 [520x390 pour skynetblogs]
Après avoir rejoint la chaussée de Mons qui constitue la ligne de crète entre la vallée du Coeurq et celle de la Senne, on redescend vers cette rivière avant de regrimper l'autre versant de la vallée où l'on aperçoit rapidement, sur la gauche, le château du Chenois, caché par les frondaisons.

IMG_5526a [520x390 pour skynetblogs]
Du Chemin Vert que l'on emprunte sur la gauche, on aperçoit le village de Saintes dans un paysage profondément marqué par les infrastructures de l'autoroute et du TGV.

IMG_5536 [520x390 pour skynetblogs]

On emprunte le Chemin du Chenois et, à hauteur du cimetière, on traverse le Bois du Chenois avant d'atteindre le village de Quenast et de traverser la Senne.

IMG_5537 [520x390 pour skynetblogs]
En période de crue, la rivière emprunte ici un lit temporaire qui coupe l'un de ses méandres. En temps ordinaire, cette zone est un marécage que l'on traverse sur un belle passerelle en bois.

IMG_5539 [520x390 pour skynetblogs]
On traverse la rue de la Station puis la voie de chemin de fer avant de remonter la rue de l'Ecole et passer devant le bâtiment des carrières de porphyre de Quenast, l'une des plus importantes d'Europe en superficie.

IMG_5541 [520x390 pour skynetblogs] [520x390 pour skynetblogs]
Dans la rue de l'Ecole, on oblique à gauche sur le chemin du Renard. Après le hameau du Coin Perdu, sur le village de Quenast puis vers le sud-ouest de Bruxelles.

IMG_5055 [520x390 pour skynetblogs]
Après avoir retraversé la chaussée de Mons, un sentier permet d'atteindre la rue de Coeurq et de redescendre au point de départ où la buvette des étangs de Coeurq attend les promeneurs.

22:43 Écrit par Luckybiker dans Balades à pieds | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : chenois, tubize, quenast, senne, coeurq, etang |  Facebook |