27/07/2009

La vallée du Vénéon


Afficher Vallée du Vénéon sur une carte plus grande

Située non loin de Bourg d'Oisans, la vallée du Vénéon est taillée dans le massif des Ecrins et est dominée par des sommets de plus de 1500 mètres. De Bourg d'Oisans, il faut quitter la N 91 aux Clapiers pour suivre la D 530 jusqu'à La Bérarde, point terminal de la vallée. Le parcours est de 27 km depuis la N 91 jusqu'à La Bérarde avec des pentes maximales de 10% à deux endroits.

Le cycliste qui aura grimpé l'Alpe-d'Huez, le Lautaret ou la Galibier ne peut quitter la région sans avoir rejoint La Bérarde. C'est une sortie de plus de 1000 mètres de dénivellation avec des pentes qui peuvent rendre humble et des paysages variés et de toute beauté. Le trajet est constitué d'une succession de plats, de montées parfois fortes et même de descentes et le décor est impressionnant.

300620091388 [Web520]
C'est peu après Vénosc et Bourg-d'Arud que la véritable ascension commence.

300620091385 [Web520]
Le Plan du Lac

A vélo de Bourg d'Oisans jusque Vénosc, il n'y a pas trop de difficulté. Mais à Bourg-d'Arud, après avoir traversé le Vénéon, la route attaque la première montée jusqu'à la cuvette du plan du Lac puis, après un léger plat, entame une série de lacets particulièrement raides avant d'atteindre St-Christophe-en-Oisans.

Ce village possède un musée consacré à l'alpinisme et, dans le cimetière, on remarque les tombes des nombreux alpinistes et guides morts dans les Ecrins.

300620091384 [Web520]
Une route en lacet, avec une pente de 10%, mène de la vallée jusqu'à St-Christophe-en-Oisans.

300620091304 [Web520]
En approche de St-Christophe-en-Oisans, après l'ascension la plus raide de l'itinéraire.

300620091307 [Web520]
En contrebas, on remarque quelques hameaux qui se nichent au creux de la vallée.

300620091379 [Web520]
Le cimetière de St-Christophe-en-Oisans rassemble de nombreuses tombes des alpinistes morts dans les Ecrins.

300620091378 [Web520]
Monument à la mémoire des alpinistes sur la place de St-Christophe-en-Oisans.

Après St-Christophe-en-Oisans puis Champhorent, le parcours devient plus aisé et emprunte une route en corniche de plus en plus étroite qui conduit jusqu'à La Bérarde.

Après Champhorent, la vue plonge dans les vallées où coulent les torrents affluents du Vénéon et où plongent les cascades telle celle de la Lavey.

300620091368 [Web520]
La route en surplomb du Vénéon.

300620091373 [Web520]
Chutes d'eau dans la vallée du Vénéon.

300620091374 [Web520]
Vue vers les sommets du massif des Ecrins.

300620091354 [Web520]
Les affluents du Vénéon se déversent en de multiples cascades.

Après un petit tunnel, la gorge devient plus désolée et conduit jusqu'à La Bérarde en ouvrant des vues vers les plus hauts sommets des Ecrins. La route devient plus étroite et doit être partagée dans des passages alternatifs avec les autres véhicules.

300620091353 [Web520]
Tunnel sur la route en corniche après Champhorent.

300620091317 [Web520]
La route en corniche, dans son passage le plus étroit.

300620091319 [Web520]
Après une légère descente, la route rejoint les rives du torrent.

La Bérarde est devenu le camp de base des ascensions de la région et il y règne souvent une grande animation sportive étant donné que ce hameau est devenu particulièrement mythique au coeur des alpinistes.

300620091351 [Web520]
Arrivée à La Bérarde.

300620091326 [Web520]
Sur la place de La Bérarde.

DSC00183 [Web520]
Vue vers le sommet du massif des Ecrins.

20:15 Écrit par Luckybiker dans Balades à vélo | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : ecrins, oisans, veneon |  Facebook |