22/02/2009

Reims: les vitraux de la cathédrale

IMG_0347 [Web520]

IMG_0348 [Web520]

Vitraux du chœur. 

Les vitraux qui ornent les fenêtre hautes du chœur, ont été réalisés en deux campagnes, vers 1230 et 1241. 

Dans le registre supérieur, le Christ en croix et la Vierge à l'Enfant sont entourés des Apôtres. Symétriquement, dans le registre inférieur, les évêques suffragants de la province ecclésiastique de Belgique seconde, entourent l'archevêque Henri de Braine. Ces évêques suffragants se trouvent à la place qu'ils occupaient dans ce même chœur lorsqu'ils assistaient au synode provincial. 

IMG_0338 [Web520]Vitraux de la nef. 

Les verrières des fenêtres hautes de la nef, postérieures de quelques années seulement, offrent un autre exemple du lien entre l'iconographie et les cérémonies qu'abritait la cathédrale. On y voit les premiers éléments d'un cortège de rois accompagnés des archevêques consécrateurs.

IMG_0397 [Web520]La différence de luminosité très accentuée entre le chœur et la nef s'explique par la disparition des vitraux historiés des bas-côtés, enlevés au XVIIIe siècle par les chanoines, les vitraux des fenêtres hautes de six travées de la nef ayant été détruits par les bombardements de la première guerre mondiale.

IMG_0386 [Web520]

IMG_0387 [Web520]

18:45 Écrit par Luckybiker dans Eglises | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : reims, vitrail, cathedrale |  Facebook |

21/02/2009

Reims: vitrail du champagne dans la cathédrale

IMG_0376 [Web520]

IMG_0377 [Web520]

En 1954, la Corporation des vins de Champagne commande au maître verrier Jacques Simon des verrières se rapportant au travail viticole et vinicole, dans la tradition des verrières de corporation du Moyen Age. C'est un exemple du mécénat de la profession qui fait la célébrité de la région. 

IMG_0378 [Web520]

Ce vitrail du champagne, placé dans les lancettes du bras sud du transept, illustre les différentes phases de l'élaboration patiente du vin : soins de la vigne  (à gauche), vendanges (au centre), savante alchimie des caves (à droite), associée aux industries annexes de verriers et bouchonniers. 

IMG_0379 [Web520]

Les églises des villages viticoles (dans les bordures) rappellent que la cathédrale est le fruit du travail des hommes de toute la région. Aujourd'hui, comme hier, elle transfigure leur peine en offrande et louange au Créateur.

IMG_0385a [Web520]

18:30 Écrit par Luckybiker dans Eglises | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : reims, cathedrale, vitrail, champagne |  Facebook |

26/12/2007

Poitiers: cathédrale St-Pierre.

IMG_4430 [Web520]
 

La cathédrale Saint-Pierre de Poitiers surprend par ses dimensions, la puissance de ses contreforts qui remplacent les habituels arcs-boutants et la hauteur de la véritable muraille de 49m de haut que forme le chevet du chœur.

Construite vers la fin du XIIe siècle, à la demande d'Aliénor d'Aquitaine, cette cathédrale est de style gothique angevin. Elle fut pratiquement terminée à la fin du XIVe siècle.

 

Façade.

IMG_4468 [Web520] 

Les trois portails à galbe et la rosace de la façade datent du XIIIe siècle et subit l’influence du style gothique de l’Ile de France.

 

De part et d’autre s’élèvent deux tours dissymétriques dont les façades sont ornées de colonnettes engagées. La tour de gauche se termine par un étage octogonal avec une balustrade.

IMG_4433 [Web520]

 

Le Christ des derniers jours trône sur le tympan central. Au registre inférieur figure la séparation des élus et des damnés avec la résurrection des morts. La Vierge figure sur le tympan de gauche : à sa mort, elle est portée au ciel par les anges et est couronnée par le Christ. Le tympan de droite représente l’apôtre Thomas : après un moment d’incrédulité, il reconnaît le Christ ressuscité ; parti prêcher l’évangile en Inde, il enseigne que l’on peut gagner le ciel en faisant l’aumône aux pauvres.

 

Intérieur.

IMG_4438 [Web520]
 

Les trois nefs de l’édifice, presque égales en hauteur, en imposent par leurs dimensions et leur puissance architecturale. L'ampleur de l’édifice est accentuée par une perspective fuyante due à un artifice architectural : les nefs se rétrécissent progressivement vers le chœur et la voûte de la nef centrale s’abaisse à partir de celui-ci.

IMG_4443 [Web520]

 

Chaque nef est divisée en huit travées et est couverte d’une voûte ogivale bombée qui témoigne d’un style gothique Plantagenêt. Le chevet est creusé de trois absidioles mais reste plat à l’extérieur. Sur le pourtour de l’édifice, les murs sont décorés d’arcatures aveugles qui supportent une coursière décorée en partie basse par une corniche avec des modillons historiés.

 

Vitrail de la Crucifixion.

IMG_4453 [Web520]
  Une collection de 18 verrières de la première moitié du XIIIe éclaire la cathédrale. A noter le très beau vitrail, à l'intérieur du choeur, de la fin du XIIe siècle et qui représente une Crucifixion : au centre, le Christ en croix est entouré de la Vierge et de saint Jean ; au-dessus, les apôtres lèvent les yeux vers le Christ en gloire figuré dans une mandorle ; en dessous, la crucifixion de saint Pierre et la décollation de saint Paul.





 

Les stalles.


IMG_4444 [Web520]
 

Dans le chœur, les stalles du XIIIe siècle sont sans doute les plus anciennes de France qui nous soient parvenues. Elles auraient été offertes par l’évêque jean de Melun (1235-1257) et étaient à l’origine au nombre de 100 alors qu’il n’en reste plus aujourd’hui que 37 de chaque côté. Les dosserets et les sièges relevables sont décorés de figures sculptées qui représentent des sujets religieux, des animaux, des êtres fantastiques ou des scènes de la vie quotidienne.

IMG_4447 [Web520]

18:00 Écrit par Luckybiker dans Eglises | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cathedrale, stalle, vitrail, portail, poitiers |  Facebook |